Conseils pour débutants

Pictogramme TempsUn aquarium est un milieu naturel en miniature et s’installe en plusieurs phases:
il faut absolument respecter le temps de mise en route du cycle de l’azote et attendre l’équilibre biologique de l’aquarium avant d’introduire les poissons.

Nous ne traiterons ici que du décor: pour tout ce qui concerne l’installation et la mise en route d’un aquarium, le cycle de l’azote,  voir les sites généralistes d’aquariophilie, les revues spécialisées ou les forums.

 Par quoi commencer?

En gardant bien à l’esprit que, après la mise en eau, il faudra respecter le délai de quelques semaines avant d’introduire les poissons, l’idéal est de penser ‘décor’ dès le début de l’installation, à sec.

 Rappel

  • penser à la maintenance future, préférer un aquarium que l’on pourra nettoyer facilement, avec des accès faciles: nos bras sont toujours trop courts…quand on veut intervenir dans tous les recoins de l’aquarium. (choisir un aquarium plutôt large et pas trop haut)
  • bien choisir l’emplacement de l’aquarium dans la pièce, pas de lumière directe.
  • assurer les calages, de façon à ce que l’aquarium soit très stable.
  • avoir tout le matériel : filtre, chauffage, sable… seaux et serpillières…

Le décor

Plusieurs méthodes au choix :

  • Partir en improvisant : pas facile, sauf surdoués;-)
  • Faire un montage d’essai hors de l’aquarium sur un gabarit tracé au sol ou sur un carton taillé à la dimension du bac.
  • Faire un plan à l’échelle, avec vue de dessus et vue de face ; tracer les grandes lignes du décor de façon schématique. Très rapidement on arrive à voir où placer tel ou tel élément.

Penser à l’emplacement de ce qui vient en complément des roches : plantes, racines, en eau de mer pierres vivantes…

Réflexion sur les grandes règles esthétiques et la pratique aquariophile

Tenir compte des effets d’optique

Tout d’abord, il faut savoir que, dans un aquarium, il existe un phénomène optique d’écrasement de la profondeur du bac : un aquarium de 60 cm de profondeur en paraîtra 40 seulement. Aussi est-il important de créer différents plans de l’avant vers l’arrière de l’aquarium de façon à donner de la profondeur de champ; pour cela, créer des parties basses en avant et des parties plus hautes vers l’arrière. Dans le projet, anticiper l’emplacement des plantes, de préférence grouper celles-ci en massifs par espèces.

Éviter la symétrie

Latéralement, éviter la symétrie et créer des formes s’inscrivant dans des triangles. Pour des aquariums visibles des deux côtés (séparation de pièce par exemple), créer également différents plans, garder un espace libre : soit grande arche, soit grande échancrure (de façon à avoir une bonne visibilité). Une fois encore, éviter la symétrie. Pour éviter l’effet mur en récifal, un beau tombant corallien demande une ligne de fuite partant de l’avant du bac, et allant en biais vers l’arrière.

Créer des territoires

En fonction des poissons, on peut penser territoires, grands espaces de nage au milieu … Il est important, suivant les espèces d’avoir un milieu équilibré offrant tous les territoires désirés, où les poissons pourront se reproduire, se développer et où les plus petits et les plus craintifs pourront se cacher.

Faciliter la circulation d’eau

Pour les aquariums marins, il est important d’anticiper la circulation de l’eau et la sédimentation des déchets ; les pierres vivantes doivent absolument être rehaussées et laisser un vide sous le décor. Certaines de nos roches ont des pieds de 5 à 7 cm qui assurent cette bonne circulation et dans notre bac, les poissons adorent se promener parmi les nombreux passages ainsi réservés dans la partie basse du décor. .

Gérer le décor en fonction de l’éclairage

Les invertébrés ont des besoins différents en lumière ; prévoir le décor pour distribuer les espèces en fonction, de l’éclairage, de la taille de développement , des problèmes inter-espèces…

Les différentes étapes, installation et mise en eau  – aquarium d’eau douce

Protéger les faces intérieures des vitres de l’aquarium (couverture, carton amovible, film étirable) pour ne pas risquer de rayer le verre lors des manipulations. (Pouvoir vérifier l’effet visuel au fur et à mesure du montage)

  1. Mettre le décor en place sur le fond de l’aquarium avant de mettre le sable. Disposer le sable (bien rincé) autour du décor, en couche suffisamment épaisse.
  2. Mise en eau : positionner le tuyau d’arrivée dans un sac plastique,ce qui évitera de troubler l’eau.
  3. Procéder à une mise en eau partielle: laisser un espace de 10 à 20 cm sous le niveau normal pour faciliter les manipulations et plantations.
  4. Faire fonctionner avec pompe-filtre, chauffage et éclairage. Rajouter bactéries ou produits de démarrage…
  5. Au bout de quelques jours, planter, soit dans le sable, soit dans les zones de plantations réservées dans les décors. Compléter le niveau d’eau.
  6. Très important :Laisser tourner l’aquarium environ 3 semaines avant d’envisager d’introduire les poissons.
  7. Vérifier les paramètres de l’eau avant d’introduire les poissons. Respecter le ratio poissons – volume d’eau conseillé en fonction des espèces.

Pour les aquariums d’eau de mer, voir la rubrique:

Cas spécial d’un sol nutritif

En principe, on évite ce type de sol avec les poissons ‘fouilleurs’ ou on le limite à certaines zones protégées par un grillage plastique.

Problème : comment poser le décor ? sur le sable ou sur le fond ? pour un décor bas ou stable ou utilisant des plateaux comme renfort on peut poser sur le sable ; si le décor est important, il peut être utile dans un premier temps de faire reposer des roches de base sur le fond, mettre en place le sol nutritif , le tasser, puis finir le décor.

Entretenir un aquarium : les algues

  • Les décors très rapidement vont verdir en se couvrant de différentes algues. Celles-ci se développent grâce à la lumière et aux éléments nutritifs présents dans l’eau ; c’est un phénomène naturel. Il faut considérer ceci comme un élément positif : un aquarium n’est pas un milieu aseptisé, c’est un espace de vie abritant des poissons, des bactéries, des plantes et aussi des algues. Le tout est d’avoir les bonnes algues : celles qui ne vont pas se développer de façon envahissante et que l’on pourra contrôler par l’introduction de poissons mangeurs d’algues, escargots…
  • Un excès d’algues peut être dû à une eau de conduite trop chargée en éléments nutritifs ou/et un éclairage mal contrôlé : durée, qualité des tubes, aquarium trop près d’une fenêtre…
  • En aquarium marin, la préparation de l’eau de mer avec de l’eau osmosée évite d’introduire des nitrates et surtout des phosphates souvent présents dans l’eau de conduite.
  • Dans bien des cas, au bout de quelques semaines, un équilibre se crée grâce à l’action des poissons nettoyeurs et à la compétition entre plantes et algues. Laissez faire la nature, il n’y a rien de pire, à notre avis, que d’avoir sans arrêt les mains dans son aquarium.
  • Tout comme il ne faut pas nettoyer son filtre trop souvent au risque de détruire les bactéries, on ne procédera à un nettoyage des roches qu’à la réfection totale de l’aquarium (au bout de x années). Les roches sont parties prenantes de l’équilibre physico-chimique du bac et un nettoyage fréquent compromettrait cette action.

Cas particulier des cichlidés

Certains n’acceptent ni les plantes, ni les poissons nettoyeurs, ils les agressent et les font disparaître ; on peut éviter la prolifération d’algues par des changements d’eau réguliers favorables à la maintenance et en retournant les roches dès qu’elles sont trop recouvertes, ce qui amène également un bouleversement des territoires, technique de choc de certains cichlidophiles.
Il peut être utile d’ajouter dans le filtre une cartouche spéciale anti-phosphates à changer régulièrement. En dernier recours, utiliser des produits anti-algues du commerce aquariophile

Nettoyage

Roches neuves – éventuellement rincer (sauf si vous voulez faire un collage silicone)
Lors de la réfection du bac : si vous ne voulez pas utiliser les bactéries présentes dans les roches pour le démarrage du futur bac, vous pouvez passer les roches dans un bain contenant 20 % d’eau de javel. Rincer très soigneusement.

Algues ‘poils de chat’: traitement identique mais juste 5 minutes.

Voir aussi: